En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Psychothérapie, une profession réglementée - Lyon

Sylviane Combe - Psychologue Clinicienne - Psychothérapeute à Lyon 1er

L'exercice de la profession de psychologue est protégé en France. Il est régi par un code de déontologie adopté le 25 mars 1996 par les principales organisations professionnelles. Son objectif est de protéger le public et les psychologues contre les mauvais usages de la psychologie et l'abus des méthodes qui se réclament de cette discipline sans pourtant y appartenir.

 



 

Qui consulter ? S'y retrouver parmi les « Psys » - Lyon

En plus de l'aide et du support que peuvent nous apporter nos amis, nos parents ou un groupe d'entraide, il peut être vraiment utile de consulter un professionnel.

Alors, qui consulter ?
Un psychologue, un psychiatre, un psychanalyste, un psychothérapeute.

Même si leurs tâches se ressemblent sur plusieurs points, ces professionnels de la santé diffèrent les uns des autres tant par leur formation que par leurs moyens d'intervention.

Le psychologue possède une formation universitaire spécialisée en psychologie (niveau Bac+5). Cette formation est centrée sur la compréhension du comportement humain et, pour les psychologues cliniciens, qui ont suivi des stages supervisés au cours de leurs études, sur la capacité à être attentifs aux difficultés d'autrui.

Le psychologue connaît les techniques d'entretien. Le psychologue peut recourir aux tests psychologiques pour évaluer les capacités intellectuelles, les aptitudes ou différents aspects de la personnalité de son patient. Le titre de psychologue est protégé, ce qui veut dire que tous les psychologues doivent avoir une licence et une maîtrise en psychologie, ainsi qu'un D.E.S.S. ou un D.E.A. avec un stage professionnel, toujours dans la filière psychologie.

Le psychiatre est un médecin spécialiste comme le cardiologue ou le chirurgien. De par sa formation, il est spécialisé dans le traitement des troubles mentaux graves nécessitant, la plupart du temps, la prescription de médicaments. Parce qu'il est médecin, le psychiatre peut prescrire des médicaments. Il utilise aussi des techniques d'entretien et la psychothérapie pour traiter ses patients. En France, l'exercice de la psychiatrie est protégé, ce qui veut dire que tous les psychiatres doivent être des médecins spécialistes membres de l'Ordre des médecins.

Le psychanalyste utilise une des approches en psychothérapie, la psychanalyse, inventée par Sigmund Freud. Il s'agit presque toujours d'un psychiatre ou d'un psychologue qui a suivi une formation spécialisée en psychanalyse.

Pourquoi et quand consulter ?

Il y a quelques années, on osait à peine parler des difficultés personnelles, encore moins des maladies mentales ; c'est tout juste si on chuchotait qu'une personne souffrait de dépression ou d'angoisse ; c'est presque avec un sentiment de honte qu'on avouait avoir consulté un psychologue ou un psychiatre.

La société ayant évolué, on reconnaît maintenant qu'il nous arrive à tous, à un moment ou à un autre, d'éprouver des problèmes d'ordre psychologique, de vouloir enrichir notre vie. Il est ainsi devenu plus facile de recourir aux services d'un psychologue. Il n'y a pas, à proprement parler, de bonnes ou de mauvaises raisons pour consulter un psychologue.

Les motifs les plus fréquents sont les suivants :

- Parce qu'on éprouve des difficultés personnelles : on se sent mal dans sa peau, on a peur de ceci ou cela, on est angoissé, déprimé ou stressé ; en somme, on sait que quelque chose ne va pas, qui nous empêche de nous épanouir ;

- Parce qu'on vit une épreuve : on a fréquemment besoin d'aide lors d'événements douloureux tels qu'une maladie grave, un deuil, une séparation, un échec, une perte d'emploi, etc. ;

- Parce qu'on éprouve des difficultés dans ses relations avec les autres : au sein du couple, de la famille, ou encore parce qu'on se sent seul, isolé ;

- Parce qu'on juge sa sexualité insatisfaisante ;

- Parce qu'on veut vivre différemment : sans que ce soit nécessairement dû à une existence difficile, on veut mieux se connaître, on veut développer ses potentiels, enrichir sa vie et engager une démarche d'évolution personnelle ;

- Parce qu'on a une décision à prendre : pour en analyser les avantages et les inconvénients, pour se préparer aux conséquences de la décision, pour y voir plus clair, etc. ;

- Parce qu'on veut s'orienter : ou devrais-je investir mes énergies, vers quels objectifs diriger ma carrière, ma vie ?

Toutes ces raisons, et beaucoup d'autres, sont valables et légitimes. La plupart du temps, nous croyons pouvoir régler nous-même ces difficultés ; nous pensons aussi que le temps finira par arranger les choses. Malheureusement, il n'est pas toujours possible de trouver en soi, ou dans son entourage, les ressources nécessaires pour faire face à la situation.

Un professionnel peut alors nous aider à déterminer et à affronter les problèmes pour les résoudre de façon satisfaisante. De plus, comme pour un problème d'ordre physique, il vaut mieux agir au plus tôt.

Mes plus

- Psychotraumatologie
- EMDR
- Relaxation Sophrologique

agréée par L’ARS
n° Adeli 699315834

Capture2